-15% jusqu'au 15/12/2019 avec le code festindenoel

PORTRAIT DU MOIS - De fil en aiguille, l'atelier couture !

Dans L'atelier

Par Jérôme Regueme

Allier technicité et créativité, c’est le quotidien des 15 travailleurs de l’atelier de couture des Ateliers Saint-Joseph. Rencontre avec Elisabeth De Alberto et Katya Drouet, les monitrices de ce service haut en couleurs où règnent l’entraide et la transmission des savoir-faire !

Quelles sont les prestations que vous proposez ?

Nous travaillons exclusivement avec des professionnels pour qui nous faisons de la prestation couture : nos clients apportent les tissus, on coupe, on coud, on fabrique et on conditionne. En amont, nous proposons aussi des prestations de conseils techniques, pour définir et optimiser ensemble le processus de montage. Et nous sommes amenés à faire des prototypes pour expérimenter ou concrétiser les projets de certains clients.

Nos confections sont très variées. Notre plus gros client est un créateur parisien de transats de plage : on en réalise 7 000 chaque année depuis 2013. A côté de cela, nous faisons des enveloppes cervicales remplies de graines de lin, des housses de protection pour des pièces de l’avion militaire RAFAL, des rideaux pour des blocs opératoires, des paniers pour chat…

« Nos clients sont très fidèles, certains travaillent avec nous depuis 10 ans. C’est une preuve de confiance et de reconnaissance de la qualité du travail de nos 15 ouvriers, car certains cahiers des charges sont très précis et nécessitent de bonnes compétences en couture. Dans l’industrie par exemple ! », Elisabeth de Alberto, monitrice.

Et vous avez votre propre marque : Magdeleine et Joseph…

Depuis 2 ans nous avons notre propre production, vendue à la boutique et sur le site des Ateliers. Nous fabriquons des sacs, sacs à tartes, pochettes, etc. en intégrant tout le processus créatif. Les travailleurs participent à l’élaboration des modèles : nous allons en groupe chez le fournisseur de tissus pour choisir les étoffes et organisons une réunion d’atelier le lundi soir, pendant laquelle chacun peut proposer ses idées.

« Avoir notre propre marque nous permet d’aller plus loin dans l’accompagnement de nos travailleurs : ils apprennent à écouter et partager leurs idées, à développer leur sens créatif, à choisir et associer les tissus, et surtout à avoir un regard critique sur leur travail. La couture, ce n’est pas qu’être derrière une machine ! », Katya Drouet, monitrice.

Quelles sont les qualifications requises pour travailler à l\\\'atelier ?

Certaines personnes, les plus anciennes, sont arrivées avec des connaissances en couture apprises à l’école. D’autres n’avaient jamais touché une machine et se sont formées ici, à l’atelier. C’est un processus très long, la couture est un métier qui demande beaucoup de rigueur, de minutie, de technicité. On demande aujourd’hui à ce que nos nouvelles recrues aient au moins les bases.

« En couture on apprend toute notre carrière. Sur les nouvelles productions, on met donc en place des temps de formation pour le développement des compétences. Au quotidien, on favorise la notion de « pair aidant » pour qu’ils se transmettent leurs savoir-faire. », Katya Drouet, monitrice.

De quoi êtes-vous les plus fières, au quotidien ?

Du travail qu’ils arrivent à réaliser, de leur savoir-faire et des résultats qui sont super chouettes ! Ils gagnent de plus en plus en autonomie : ils connaissent les étapes de travail et savent ce que chacun a à faire par rapport aux autres, sans qu’on leur explique le procédé à chaque fois. « Et ils s’investissent vraiment, de la création à la vente. Pour les Journées Portes Ouvertes 2019, ils ont demandé à avoir un stand bien identifié. Ça a été accepté par la Direction, et ils étaient super contents de présenter et vendre leurs réalisations ! C’est très gratifiant. », Elisabeth de Alberto, monitrice.

Portait chinois : si votre service était...

Une couleur : 

Multicolore : on a beaucoup de couleurs dans nos tissus et nos travailleurs sont tous uniques avec leurs qualités et leurs différences. 

Un adjectif :

Compétent. 

Un objet :

Une machine à coudre ! Ça avance, c’est complexe et technique.  

Un super-héros :

Supermen et superwomen ! 

Un # :  

#defilenaiguille

 

Sur le même sujet

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

Personnaliser