-15% jusqu'au 15/12/2019 avec le code festindenoel

Quand Magdeleine va chez Joseph (et vice versa)

Dans L'atelier

Par Jérôme Regueme

Ils sont 7 : Céline, Patrice, Jérémy et Jean-Luc des Ateliers Saint-Joseph ; Steeve, Charlotte et Daphné de Magdeleine de Vimont. Pendant 9 mois, ils ont travaillé avec 2 artistes plasticiennes* pour créer des fresques géantes sur les murs des ESAT de l’Institut Don Bosco. Retour sur cette expérience artistique et poétique hors du commun, dont les œuvres sont inaugurées au mois de juin.

« Quand Magdeleine va chez Joseph (et vice versa) » a pour but d’aider les participants à s’épanouir personnellement, d’accéder à la créativité, de retisser du lien social.

« L’art est un moyen d’expression que certains utilisaient déjà plus ou moins consciemment. A travers ce projet, nous espérions que les participants puissent s’ouvrir à cette forme de communication et retisser du lien avec leur environnement. Les résultats vont bien au-delà de nos attentes : certains ont retrouvé confiance en eux, à travers la dynamique de groupe qui a très bien fonctionné. Ils en sortent bien plus transformés, finalement, que le mur de notre cantine ! ».

Jérôme Réguème, Directeur des Ateliers Saint-Joseph

Aux prémices : la rencontre

Septembre 2018 : Sarah Hourcq et Delphine Tambourindeguy, artistes plasticiennes d’iDi interaction d\\\\\\\'idées, viennent se présenter. C’est le point de départ de l’aventure : les deux femmes accompagneront nos artistes en herbe tout au long de l’expérience.

« Nous avons d’abord longuement préparé le projet avec Anne, assistante sociale et James, éducateur spécialisé puis échangé avec les 7 travailleurs intéressés par le projet » explique Sarah Hourcq. « iDi interaction d\\\'idées a présenté plusieurs techniques artistiques ainsi que des projets déjà réalisés. Chacun a pu exprimer ses envies lors d’un tour de table, notamment sur les techniques plastiques à explorer. Dès la conception, tous étaient acteurs du projet. »

« Nous avons tout de suite senti une très forte envie de partage entre les 2 ESAT, d’aller les uns chez les autres » reprend Delphine Tambourindeguy. « Cette volonté nous a guidés tout le long du projet. »

9 mois de travail collectif

Le réfectoire de Saint-Joseph et la salle de reposde Magdeleine de Vimont ont été proposés comme espaces d’expression. Le thème, « les activités des deux ESAT », a servi de source d’inspiration.

Repérages, croquis, préparation des dessins, réalisation sur papier, numérisation, reproduction puis peinture des fresques sur les murs… pendant une matinée tous les 15 jours, les projets ont pris vie !

« Le projet étant construit à partir de la créativité du groupe, chacun a pu mettre en pratique ses savoir-faire selon ses envies et ses capacités. Les fresques réalisées expriment l’engagement de chacun, à travers la parole de tous. Pour cela, c’est une vraie réussite. »

David Boidron, Directeur de l’ESAT Magdeleine de Vimont

Au cœur du projet : la médiation culturelle

La médiation culturelle fait partie intégrante de l’accompagnement d’iDi interaction d\\\'idées. Les salariés sont partis à la découverte du monde artistique et culturel régional, par des ateliers divers et les visites commentées du Musée d’Aquitaine, du CAPC et du Musée de la création franche à Bègles. L\\\'histoire de l’art des XXe et XXIe siècle n’a plus de secret pour le groupe de travail !

« J’ai participé au projet parce que j’ai toujours aimé dessiner. Ce que j’ai adoré, c’est le travail de groupe, le partage des idées et le respect autour de la création. Chacun a dessiné ce qu’il faisait tous les jours. Moi j’ai dessiné la confiture. Aller au musée aussi, ça apprend beaucoup de choses. On nous a raconté pourquoi les artistes ont fait ces œuvres, quelle est leur histoire, mais aussi comment faire de jolies choses avec juste une boîte de conserve. Je suis très fier qu’on ait réussi à travailler tous ensemble avec Castres, ça s’est toujours bien passé, il y avait une bonne ambiance. »

Jérémy Duha, des Ateliers Saint-Joseph de Mérignac

Après l’effort… 

Afin de fêter l’aboutissement de cette expérience inédite et de rendre hommage au travail des artistes et des coordinateurs, deux vernissages ont eu lieu au mois de juin : 

  • le 05 juin à 12h00 aux Ateliers Magdeleine de Vimont à Castres-Gironde,
  • le 12 juin à 16h00 aux Ateliers Saint-Joseph à Mérignac. 

Les usagers des deux ESAT et leurs familles ont répondu présents : cette correspondance poétique est aussi une manière de raviver la solidarité entre les salariés des deux structures.

 

* Le projet prend sa source dans le cadre de l’appel à initiatives « L’un est l’autre » du Conseil départemental de la Gironde, auquel les 2 ESAT de l’Institut Don Bosco ont répondu avec iDi, Interaction d’idées, association de création collective et multiculturelle spécialisée dans l’accompagnement des publics vulnérables.

Sur le même sujet

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.

Personnaliser